VOYAGE EN ALASKA
08-01 AU 08-12

2007-08-01

Aujourd’hui, nous retournons en Alaska.  Nous arrêtons à Whitehorse pour faire finir les photos et nous dînons chez Ricky’s. 

À Carcross, nous visitons le musée d’histoire naturelle de Caribou Crossing Trading Post.  C’est une exposition d’animaux du Yukon, dont le plus gros ours au monde. Nous voyons également partir des attelages de chiens qui traînent des voitures sur roues.

Nous prenons également des photos du «Emerald Lake» dans les montagnes  au nord, c’est un endroit très prisé par les touristes.  Un peu plus loin, sur deux kilomètres nous traversons un petit désert, avec dunes.

Nous traversons la douane canadienne et il est indiqué que la douane américaine est située à 27 Km.  En territoire américain, on parle plutôt de 8 milles…  Nous retenons une descente abrupte sur 8 milles jusqu ‘aux lignes américaines, il faut rétrograder pour empêcher les freins de surchauffer.

Nous couchons au Pullen Creek RV Park, situé presque dans le port, il est possible d’y passer la nuit, mais il faudra chercher ailleurs demain, le camping affiche complet.  Nous désirons obtenir un billet de bateau  pour visiter la capitale Juneau jeudi.  Le responsable du camping m’explique qu’il sera possible d’obtenir des billets pour le vendredi.  Nous retournons plusieurs fois à l’office pendant la soirée et il n’y a jamais personne. (341 Km) (cum. 15419 Km)

2007-08-02

Le lendemain, nous allons au Garden City RV Park et nous apprenons que les billets seront disponibles seulement pour la journée de dimanche,   Nous réservons nos billets pour le dimanche et nous passerons 4 jours à ce camping.

Pendant que Denise magasine, je pars à vélo et je me rends au port pour reconnaître les lieux et m’assurer de l’endroit du départ du bateau. Rendu au centre-ville, j’achète des billets (combo) pour la visite en train (White Pass and Yukon Route) et pour une visite dans la ville de Haines.

Je retrace Denise en ville et nous allons à la gare prendre le train de 16 h 30. La voie ferrée a été construite à l’époque de la ruée vers l’or et elle permettait de contourner les montagnes pour se diriger vers le Yukon. La voie ferrée est étroite et les wagons ressemblent à ceux d’origine et ce sont des locomotives des années 40 qui sont utilisées.  La voie contourne les montagnes et les paysages sont spectaculaires, nous passons devant un cimetière où sont enterrées de nombreuses personnes qui sont décédées pendant la ruée vers l’or.  Nous revenons à Skagway vers 18 h00.

La ville de Skagway est superbe avec ses bâtiments d’époque, bien entretenus, elle ressemble un peu à Dawson City.  Il y a environ 800 habitants, alors qu’à l’époque, ils étaient plus de 5000.  La plupart des bâtiments sont occupés par des commerces, hôtels et B & B.

2007-08-03

Nous partons vers 6 h 30 pour nous rendre à pied au port et le départ est fixé à 8 h 00, il est préférable d’arriver une demi-heure à l’avance.  Il aurait été possible de se rendre par route à Haines, mais nous avions choisi d’aller à Skagway et Juneau.  Comme nous devons attendre à dimanche pour aller dans la capitale, nous avons décidé d’ajouter cette autre ville à notre itinéraire.  La traversée dure 35 minutes et nous naviguons dans le fjord Lynn Canal, le paysage est magnifique.

Quand nous arrivons au port de Haines, de nombreux aigles sont perchés sur les billes de bois qui sont plantées dans la baie.  Il y aurait plus de 1000 aigles à Haines, c’est un de ses attraits touristiques.  Nous avons été déçus par la ville elle-même, ce n’est pas pittoresque comme à Skagway et, malgré ses 2500 résidents, la ville est beaucoup moins étendue, bien des boutiques sont fermées. 

Comme nous repartons à 17 h 00 seulement, nous avons le temps de visiter un musée qui représente le peuple Tlingit (amérindien), c’est une visite intéressante. 

Nous dînons en ville, un déjeuner pour deux coûte 25,50$ avec le pourboire… 

Nous visitons également le musée du marteau, une collection de plus de 1400 marteaux de toutes sortes, dont un marteau à deux manches et un marteau qui peut se fixer à un poignet, pour une personne ayant perdu une main!  Le propriétaire ramasse ces marteaux depuis 24 ans et son musée est ouvert depuis 6 ans.

Nous terminons notre visite par la visite du Fort William H. Seward (premier fort établi en Alaska en 1901, en raison d’une dispute territoriale avec le Canada), il reste les ruines d’un bâtiment important et les habitations réservées aux soldats et leurs familles sont pour la plupart occupées par des hôtels et quelques-unes appartiennent à des particuliers.

Le retour s’effectue vers 17 h 00 et nous sommes de retour au camping vers 19 h 00.

2007-08-04

Aujourd’hui, j’ai rendez-vous à la bibliothèque municipale à 13 h00 pour visionner mes messages, la période allouée est une demi-heure.  Je m’y rends à bicyclette et je vais au port. En revenant, je me rends au cimetière que nous avons aperçu, à flanc de montagne, lors de notre voyage en train.

Assez inusité, il y aurait un Japonais enterré à cet endroit, selon un touriste….  Quand on disait que les gens venaient de toute l’Amérique du Nord et de plusieurs endroits au monde, pendant la ruée vers l’or!

2007-08-05

Départ à 6 h 45 pour se rendre au port de Skagway; nous embarquons sur le Fjordland Express, un catamaran de 65’ qui nous emmènera vers Juneau.  Arrêt à Haines pour embarquer un groupe de touristes.   Le forfait comprend un déjeuner continental et un souper.

Tout au long du trajet qui dure 3 h 00, le capitaine nous informe dès qu’il voit une baleine, un phoque, un lion de mer ou un aigle et il s’approche du point d’intérêt ou de l’animal, quand c’est possible.

À Juneau, un autobus nous conduit au centre-ville, vers l’heure du dîner et nous reprendra vers 15 h 00.  Nous en profitons pour dîner et magasiner.

La ville de Juneau est splendide, c’est la capitale de l’état et il n’y a pas d’accès par route, seulement par bateau ou avion.

Nous reprenons l’autobus en direction du glacier Mendenhall et nous empruntons un sentier où il y a deux ours bruns dans un arbre.  C’est la période où les ours attrapent les saumons qui montent dans le ruisseau.  Les agents de la faune sont dans le parc pour assurer la sécurité des gens et des animaux.  Ça sent le poisson partout.

Nous reprenons la route et le bateau et nous arrivons à Skagway à 20 h 30.  Encore une journée bien remplie et demain nous retournons au Canada.

2007-08-06

En quittant le camping, nous allons visiter le cimetière que nous avons aperçu en train, il est situé à flanc de montagne.  Un peu plus haut dans la montagne coule la chute Reid.

En reprenant la route, il y a un épais brouillard et nous sommes en montagne, nous roulons lentement et la route monte sur plusieurs kilomètres.  La température du moteur monte graduellement et nous ne pouvons nous arrêter en raison du brouillard.  Heureusement, la montée s’arrête et la température baisse, il était temps, car il aurait fallu s’arrêter et nous aurions dû attendre que le brouillard se dissipe avant de repartir.  En arrivant aux douanes canadiennes, situées à 27 Km à l’intérieur du territoire du Yukon, le brouillard se lève.

Nous dînons sur le bord d’un lac et nous arrivons au camping Territorial Big Creek.

Pendant la nuit, Denise a entendu un homme crier à plusieurs reprises :«BEAR», un peu plus tard encore les mêmes cris et des poubelles qui se faisaient brasser!  Voulait-t-il aviser les campeurs sous la tente…  Toujours est-il qu’au petit matin, notre voisin de terrain quittait avec son motorisé… Je n’ai eu connaissance de rien et Denise s’est rendormie rapidement. (466 Km) (15885 Km)

2007-08-07

Aujourd’hui, nous quittons le Yukon définitivement et nous coucherons en Colombie-Britannique. 

Un couple de Québec rencontré au cimetière a décidé de prendre le bateau de Skagway jusqu’à Prince Rupert, car il craignait l’état de la route 37 qui croise la route 16 (Yellowhead).  Il y a eu des sections de route emportées ce printemps lors des crues. 

Nous pourrions retourner par la route 97 que nous avions empruntée quand nous étions arrivés au Yukon, c’est un peu plus long.  Les publicités vantent la route 37, en y mentionnant que l’on peut croiser de nombreux animaux sauvages. Après consultation, nous décidons de voyager par la route 37.

C’est une route étroite asphaltée à 85%, sans accotement  et sans ligne, un peu comme la route 77   empruntée en quittant les territoires du nord-ouest.  La première partie est très acceptable, malgré quelques sections en réparation.

Nous arrêtons à Jade City, pour acheter quelques cadeaux en jade et nous reprenons la route en direction de «Gnat Pass Summit» qui s’élève à 1241 m.  De chaque côté de ce mont, il y a de longues portions de route qui ont été emportées, la chaussée semble sur fond de glaise à certains endroits, c’est glissant et nous sommes dans les montagnes, à certains endroits, une partie de l’accotement est tombée dans le ravin.

Nous apercevons un ours noir et deux orignaux durant la journée.

Nous décidons d’arrêter pour la nuit à Iskut (Tatogga Lake Resort).  Demain, il restera un peu plus de 400 Km pour se rendre à la route 16.  Nous espérons que la pluie cessera, car il pleut depuis 2 jours, ce qui n’améliore pas la situation. (380 Km) (16265 Km)

2007-08-08

Nous reprenons la route 37, et surprise! la route a été refaite en grande partie, il y a seulement une portion de gravelle de 10 Km, nous roulons sur une belle route. 

Nous apercevons une ourse  et son petit en bordure de la route.  Nous arrêtons à côté de l’animal et la mère continue de manger des fruits sauvages et le petit se cache dans les broussailles.  De temps en temps, il sort la tête et sa mère le ramène à l’ordre.  Si elle avait été seule, elle serait disparue immédiatement.

Rendus à Meziadin Junction, nous décidons de nous rendre à Stewart, il y a un glacier à visiter.  À la suggestion de Denise, nous décidons de nous rendre au glacier avec le motorisé.  C’est une route gravelée en montagne, très étroite et en très mauvais état.  Pour visiter le «Salmon Glacier», il faut traverser en Alaska et revenir par une route secondaire en Colombie-Britannique et l’on ne passe pas à la douane américaine qui est située plus loin dans le territoire, mais il faut arrêter à la douane canadienne au retour.

Comme la route est très mauvaise et grimpe au sommet d’une montagne, la température du moteur monte continuellement, il faut arrêter à quelques kilomètres du sommet. Il y a des endroits où il est impossible à deux gros véhicules de se rencontrer.   Comme nous avons un point de vue exceptionnel sur le glacier, nous décidons de prendre les photos de cet endroit et de faire demi-tour dans le chemin, à un endroit un peu plus large.  Après 32 Km, nous sommes de retour à Stewart.

Dominic, ça me fait penser à Marie-Claude qui te faisait emprunter des chemins de bois avec votre motorisé!  Je crois qu’elle tient ça de sa mère….  Farce à part, malgré les difficultés de la route, nous avons bien apprécié ce trajet au cœur des montagnes.

Finalement, nous retournons à Meziadin Junction et nous couchons au «Meziadin Lake Provincial Park». (428 Km) (cum. 16693 Km)

2007-08-09

Nous continuons sur la route 37, elle est assez carrossable, hormis les sections où l’on a étendu de l’huile, c’est assez salissant…

Rendus à Kitwanga, nous empruntons la 16 (Yellowhead), c’est une des belles routes que nous avons utilisées depuis fort longtemps.  Nous allons à Fraser Lake.

Sur la route, un ours traverse la route devant nous. Plus tard dans la journée, nous apercevons un renard qui traverse lentement la route, il a l’habitude de jouer dans le trafic.

Nous couchons au «Fraser Lake Provincial Park», c’est à cet endroit qu’un fort avait été construit  durant la période de traite des fourrures, il ne reste qu’une plaque commémorative dans le parc. (506 Km) (cum. 17199)

2007-08-10

Aujourd’hui, nous reprenons la route 16 jusqu’à Prince George et nous dînons dans le stationnement de Wal-Mart.  Nous en profitons pour acheter un peu d’épicerie.

Prince George est une ville de 80 000 habitants, c’est la 4e plus grande ville de la province, c’est ce que dit la publicité.  Je suis porté à croire qu’on parle d’étendue!   

À Prince George, nous empruntons la route 97 qui mène à Vancouver.  À Quesnel,   nous décidons de tourner sur la route 26, en direction de Barkerville, il s’agit d’une ville historique qui a été restaurée, à partir de 1958 par le gouvernement provincial et différents donateurs.  Le village est situé à 80 Km et en montagne, comme il se doit dans ce coin de pays. Le paysage est magnifique et la route panoramique….

Le village ferme à 18 h 00 et nous pouvons circuler dans le village, la plupart des maisons historiques sont fermées.  Il y a un restaurant chinois, le «Lung Duck Tong», nous soupons avant de retourner au parking et nous couchons au «Barkerville Provincial Park».  Comme nous sommes en milieu touristique, le camping coûte 19, 00 $ au lieu de 14, 00 $. (347 Km) (cum. 17546 Km)

2007-08-11

Hier, nous voulions nous rendre à Cache Creek et descendre par la route 97 jusqu’à Vancouver.  Rendus à la jonction de la route 99, nous avons décidé de suivre cette route panoramique jusqu’à Vancouver.

C’est une route qui serpente en montagne, il est écrit dans le guide «Milepost» que cette route a les plus hauts sommets de la Colombie-Britannique.  Ça monte pendant des kilomètres et ça  descend également pendant des kilomètres.

La première partie de la route a été refaite, c’est sinueux, mais ça va bien.  La deuxième partie est endommagée, c’est également sinueux et le soleil s’est montré le bout du nez…  Avec le résultat que la température du moteur monte dangereusement et nous devons nous arrêter, avant d’entreprendre une longue montée.

Par la suite, ça descend sur des kilomètres et c’est indiqué sur les pancartes : 13, 14 ou 15 «percent grade», à tel point que les freins surchauffent, nous décidons de nous arrêter avant une descente de 5 Km.

Nous laissons refroidir les freins, nous soupons et couchons dans cette halte, nous reprendrons notre descente demain.  Heureusement, il ne reste que deux descentes importantes et a suite sera plus acceptable.

Même si je dois garder les yeux sur la route, le paysage est tout simplement époustouflant, il y a quelques glaciers que Denise prend en photo.  Nous voyons également sur la route : ours, renard et chevreuil. (557 Km) (cum. 18103 Km)

2007-08-12

Ce matin, nous effectuons la descente de 5 Km et ça se passe bien, faut dire que la route est moins brisée.

Nous arrêtons à Whistler, un centre renommé pour le ski alpin, un centre pour gens riches et célèbres.C’est à cet endroit, je crois, que le fils de Pierre E. Trudeau avait perdu la vie dans une avalanche!  Nous prenons quelques photos de la place.

La route 99 est en meilleure condition à partir de Whistler et ce, probablement en vue des jeux olympiques de 2010!  Divers projets de construction sont en cours.  Cependant, elle demeure toujours sinueuse!

Nous arrivons au Capilano RV Park de North Vancouver avant le dîner. Nous allons au centre d’achats «Park Royal», nous y retournerons avant le souper, pour faire un peu d’épicerie et envoyer le présent message.

Demain, nous visiterons quelques points d’intérêt : Stanley Park, Capilano Bridge et peut-être Place du Canada.  Ces Noms rappellent sûrement des souvenirs à nos filles! (175 Km) (cum. 18278 Km)

Suite ...