VOYAGE EN ALASKA
07-23 AU 07-31

2007-07-23

Nous partons pour Homer, il pleut toujours et rendus à la ville de Living Trees, nous regardons diverses sculptures taillées à la scie à chaîne, c’est assez spectaculaire et c’est la marque de commerce de l’endroit.  Pendant que nous visitons, nous voyons arriver une moto qui transporte une auto sur une remorque, c’est plutôt inusité et Denise prend quelques photos…  Évidemment, il s’agit d’une remorque sur laquelle est installée une petite auto qui sert à entreposer les effets du couple!

Nous arrêtons à Ninilchik (ancien village russe) pour visiter une église russe orthodoxe, elle est toujours utilisée, elle est construite sur une colline qui surplombe le village de Ninilchik. 

Il y a un parc de l’État  et nous décidons de coucher à cet endroit, nous irons à Homer demain avant-midi.  Il y a une indication qu’un ours a été aperçu récemment dans le parc et un écriteau qui invite les pêcheurs à jeter les restes de poissons dans l’eau.  Certains ont jeté des déchets de poisson dans une poubelle située à 500’ de notre emplacement.  Pendant la nuit, Denise a entendu des bruits provenant de cet endroit! Était-ce l’ours ou des ratons-laveurs, l’histoire ne le dit pas…. (316 Km) (cum. 13056)

2007-07-24

En partant de Ninilchik, il y a un belvédère qui nous donne une vue superbe sur le mont Iliamna et certaines parties sont couvertes de glace et comme il pleut, les photos ne rendent pas toute la beauté à ce paysage.

Nous arrivons avant le dîner à Homer, nous arrêtons au supermarché Safeway pour faire l’épicerie et dîner dans le stationnement.

Après un arrêt au centre d’information touristique nous allons à Homer Spit Road, une lagune sur la baie de Kachemak et nous campons à l’extrémité de cette lagune au Homer Spit Campground.  L’endroit est plutôt joli, avec ses cabanes de pêcheurs, ses restaurants et ses magasins. Ça fait penser un peu à Old Orchard ou Plymouth dans le Massachusetts.  Même si nous sommes en début de semaine, l’endroit est plutôt achalandé.

Sur le camping, un aigle fait le guet sur une cabane à proximité de notre terrain et nous avons le loisir de l’admirer à souhait et de le photographier.

Avant le souper, nous visitons les principales boutiques et nous achetons quelques souvenirs. (69 Km) (cum. 13125 Km)

2007-07-25

Nous partons à 10 h 00 du camping pour nous diriger vers Seward. Pour la plus grande partie de la route (environ 220 Km), nous n’avons rien à visiter, puisque nous avions emprunté cette route la veille.  Nous dînons à Soldotna et nous arrivons à Seward vers 14 h 00, après avoir traversé la forêt Chugach. 

Nous passons la nuit dans un camping municipal qui surplombe Resurrection Bay, c’est superbe, avec comme écran les montagnes et les glaciers, nous avons pris un site sans service et nous pourrons mettre de l’eau fraîche et vidanger demain et nous pouvons rester jusqu’à 16 h 00.

Sur le camping, deux lapins ont établi leur terrier, dans un monticule de gravelle et ils se promènent sur les différents sites.

Après le souper, nous marchons le long de la baie, sur une piste aménagée pour les cyclistes et les piétons.  Nous apercevons un bateau de croisière qui quitte le quai en marche arrière et qui peut tourner un peu plus loin dans la baie. (287 Km) (cum. 13412 Km)

2007-07-26

En partant de Seward, nous arrêtons à Exit Glacier, c’est un glacier qui fait environ 5 Km de long.  Il y a un parc aménagé avec un centre d’accueil et des visites guidées du glacier.  Comme il faudrait attendre jusqu’à 14 h 30 pour la visite guidée, nous escaladons la montagne et nous arrivons au pied du glacier, un sentier est fermé, en raison d’inondations, nous pouvons prendre des photos superbes du glacier, nous avions apporté une veste et elle est bien venue quand nous approchons du glacier.

Nous dînons sur place et nous reprenons la route en direction d’Anchorage, en cours de route nous visitons le Portage Glacier, nous prenons des photos à partir du Centre d’interprétation, car les visites se font en bateau et il se fait tard.

Nous arrivons au Creekwood Inn Campground à l’heure du souper et comme le camping est situé en pleine ville, ça coûte 39, 00 $ et nous sommes cordés comme des sardines. (252 Km) (13664 Km)

2007-07-27

Nous allons faire quelques emplettes au magasin Wal-Mart et nous prenons la route en direction de Valdez.

Aujourd’hui nous traversons le parc Chugach, c’est très escarpé et étroit par endroits, ça ressemble à des montagnes russes :courbes, descentes et montées.  Nous apercevons un orignal le long de la route et un peu plus loin, une famille de cannetons  traverse la route devant nous.

Nous arrêtons dans une halte routière et nous croisons deux Québécois de Montréal (Gilles Lévesque, originaire du Lac St-Jean).  Nous étions sur le même camping hier et nous ne le savions pas.  Ils ont réservé au Northern Night Campground de Glennallen pour ce soir.  En arrivant à Glennallen, nous arrêtons à ce camping qui affiche complet. Finalement, nous avions vu le RV Park, avant d’arriver en ville et nous y retournons, ça coûte 18, 00 $ pour les 3 services.  Dans le temps de le dire, les 10 sites sont occupés.  Comme le soleil se montre le bout du nez, nous en profitons pour souper dehors. (307 Km) (cum. 13971 Km)

2007-07-28

En quittant Glennallen, nous apercevons le glacier Gulkana qui est situé à 8000 pieds d’altitude.

À partir de Glennallen, la route descend vers la mer, Valdez étant situé au niveau de la mer.  La route est étroite et souvent sans accotement, mais le paysage est spectaculaire.

Nous arrêtons au glacier Worthington, c’est le glacier le plus visité du bassin de la rivière Cooper.  Il y a un vaste stationnement qui peut accueillir les gros motorisés.  Un sentier se rend presque au glacier et les personnes les plus intrépides se rendent au glacier, se font photographier dans une crevasse.

Nous traversons Thomson Pass et pendant 12 Km, il est recommandé de rétrograder, la route est étroite et sinueuse (au retour, le moteur du Southwind sera fortement sollicité).

À quelques kilomètres de Valdez, nous pouvons approcher du pipeline et prendre des photos.

Nous allons directement au Bear Paw Camper Park, situé en ville et nous visitons le port de Valdez.

En nous rendant au «liquor store», il y a un réparateur de vélos, il me dit d’apporter mon vélo, il réussit à redresser le guidon, de façon acceptable, et ce, pour 5,00 $  $  $  $(197 Km) (cum. 14168 Km)

2007-07-29

Nous profitons de notre journée de repos pour enfourcher nos bicyclettes, nous empruntons la piste cyclable qui nous mène à «Old City Valdez».  En 1964, un tremblement de terre de 9,2 sur l’échelle de Richter, détruit la ville de Valdez.  Ce tremblement de terre a provoqué un Tsunami. La ville était située, 4 milles, plus à l’Est et elle était proche du glacier Valdez. Comme la piste  cyclable monte jusqu’à la vieille ville (les ruines), ce sera plus facile pour le retour.  Nous allons jusqu’au bord de l’eau. Du bureau de poste, il ne reste que le plancher de ciment (slab) et une pancarte indiquant : Post office.

Le retour est plus pénible que prévu car nous avons un vent de face qui va en s’intensifiant et Denise doit utiliser presque continuellement l’assistance électrique, de sorte que rendue en ville, les batteries de son vélo sont à plat, alors qu’habituellement elle a une autonomie de 50 Km, les batteries se sont vidées lors des 10 derniers Km….

Nos voisins résident en Alaska et sont très gentils, il y a le grand-père de 89 ans, sa fille et son mari et un autre couple d’amis. Ils nous donnent un morceau de saumon fumé et une crème de saumon que nous dégusterons demain. Nous avons beaucoup échangé, au cours des deux derniers jours.

2007-07-30

En partant de Valdez, nous allons au terminal du pipeline, nous voyons une série de réservoirs gigantesques. Le pipeline de 800 milles de longueur a été construit avec des intérêts privés (lire compagnies pétrolières et le gouvernement américain n’a pas investi dans ce projet qui s’est réalisé en 3 ans, soit de  1974 à 1977). Il débute à Prudhoe Bay dans l’océan Arctique pour se terminer à Valdez.

Nous grimpons une côte de 7,5 milles qui nous mène à Thomson Pass, il y a deux voies pour monter et celle de droite  est tellement  étroite que nous devons empiéter sur l’autre voie.

À partir de Delta Junction, la route est très cahoteuse et il faut rouler plus lentement. Finalement, nous arrivons à Tok vers 17 h 00 et nous couchons dans  un parc d’état. Demain, nous serons de retour au Canada, avant de retourner en Alaska (Skagway). (441 Km) (cum. 14609 Km)

2007-07-31

Nous partons tôt pour Haines Junction et la route est bien entretenue, du moins jusqu’à la frontière.  Nous passons la douane américaine et nous entrons directement au Yukon, sans passer par la douane canadienne, cette dernière est située à Beaver Creek, 32 Km à l’intérieur du territoire du Yukon, c’est assez inusité, n’est-ce pas !

Cette route du Yukon est pitoyable, elle est asphaltée et pleine de trous et de vallons, il est souvent périlleux de rouler à plus de 60 Km.  À tout moment, il y a des pancartes annonçant : gravel patchs et en réalité, c’est une bénédiction de rouler sur ces bouts de route recouverts de gravelle. Enfin, à partir de Burnwash Landing la route est plus potable.

Nous arrivons à Haines Junction et nous arrêtons au parc national Kluane. Nous visionnons une vidéo relatant l’histoire du parc et de ses premiers habitants amérindiens, qui ont été exclus du parc pendant cinquante ans et Parc Canada a corrigé son erreur en leur permettant de chasser et pêcher dans le parc et en les  associant à sa gestion.

Comme il n’y a pas de camping dans le parc, nous couchons au Kluane RV Kampground, situé à proximité. (469 Km) (cum. 15078 Km)

Suite...