Suite, voyage Vancouver / Trois-Rivières

Notes de voyage, 22 juin au 29 juin

Bonjour a tous,

Vous trouverez ci-dessous les informations relatives à notre dernière semaine.

22 juin, départ a 9:45 h. pour Rennie par les routes 100, 101, 15, 11 et 44 (130 km) (cum. 2713 km). Le matin, Léo se verse une cheville en sautant d'une table (il faut dire que le terrain est complètement inondé). Jean-Marc, en bon samaritain, lui prodigue les premiers soins, en utilisant la trousse qu'il a eu la bonne idée d'apporter: glace chimique, bande élastique, etc.  Sur la route 15, il y a des indications que la route est inondée a certains endroits.  Cependant, l'eau s'est retirée au cours de la nuit.  Il ne pleut pas aujourd'hui et nous voyons enfin le soleil, au cours de l'après-midi.  Jean-Marc subit une crevaison sur la roue avant, a l'heure du dîner.  Nous terminons la journée avec une vitesse moyenne de 27,2 km et nous couchons au camping Rocky Ridge Campground.  Il y a une épidémie de chenilles dans la région et il faut faire attention pour ne pas en importer dans les tentes.

23 juin, départ a 8:45 h. pour Sioux Narrows en Ontario (174 km) (cum. 2887 km).  Nous renouons avec le soleil et les vallons, il y a peu de vent.  Nous empruntons les routes 44, 1, 17, et 71.  A la frontière du Manitoba et de l'Ontario, nous rencontrons deux cyclistes de la C.B.: "Tara et Carl", ils sont partis de Vancouver le 14 mai et ils se rendent a Terre-Neuve, ils sont lourdement chargés sur la roue arrière, avec le résultat, qu'ils ont déjà 15 crevaisons, autant que nous trois.  Incidemment, mon ami Jean-Marc a du changer le pneu arrière de son vélo, il est rendu également a 5 crevaisons depuis notre gageure (bouteille de vin), Michel est toujours bon premier avec seulement deux crevaisons a son actif.  Nous couchons au camping Tomahawk Resort.

24 juin, départ a 8:45 h. pour Fort Frances par les routes 71 et 11 (145 km) (cum. 3032 km), vitesse moyenne de 25,7 km.  Nous avons maintenant plus de la moitié du kilométrage de réalise.  Pour une bonne partie de la journée, nous montons de bonnes côtes et nous en descendons sous un soleil de plomb.  Dans une côte, une tortue traverse lentement la rue et un peu plus loin nous apercevons un chevreuil.  Jean-Marc et moi-même subissons une crevaison sur la roue avant.  Nous nous installons pour la nuit au camping Walleye Trailer Park, après avoir fait un tour de ville a la recherche de notre camping.

25 juin, départ a 9:30 h. pour Atikokan par la route 11 (156 km) (cum. 3188 km).  La route est mauvaise et nous avançons lentement. Le paysage ressemble a celui de La Tuque : des montagnes, de la forêt et des lacs.  Finalement, la route est plus belle et nous roulons plus rapidement et nous terminons la journée avec une moyenne de 25,7 km.  Nous voyons un orignal, quelques renards et un grand héron bleu.  Nous couchons au camping Bunnel Park Camground;  quant à Gaby et Léo, ils couchent au motel pour souligner, de belle façon, leur 40e anniversaire de mariage, nous soupons ensemble au restaurant du motel pour souligner l'évènement.

26 juin, départ 9:15 h. pour Shabaqua par la route 11 (142 km) (cum. 3330 km), vitesse moyenne de 27,3 km.  Nous arrêtons dans une halte routière pour dîner et, il pleut tellement que nous nous mettons a l'abri dans une toilette sèche...  Nous continuons avec des périodes de vent et de pluie, nous couchons au motel Timberland.

27 juin, départ 9:15 h. pour Dorion par les routes 11, 102 et 17 (129 km) (cum. 3459 km), vitesse moyenne de 27,1 km.  Il faut faire très attention sur la route 17, car il y a peu d'accotement et il est parfois endommagé; de plus, les camions transportant du bois de pulpe, nous frôlent...  Il y a quelques bonnes montées et de nombreuses descentes.  Le vent est parfois agaçant et nous réussissons a terminer la journée sans nous faire mouiller.  Ca fait trois jours que  je traîne une pompe a air sur mon porte-bagages arrière et, curieusement, nous n'avons pas eu de crevaison...  Nous apercevons un chevreuil qui longe la route pendant un bon moment... quelle grâce!!!  Nous couchons pour la nuit au camping Wolf River Park et nous puisons l'eau pour boire, a l'aide d'une pompe a main.

28 juin, départ a 9:30 h. pour Terrace Bay par la route 17 (138 km) (cum. 3597 km), vitesse moyenne de 21,9 km.  Le vent est omniprésent des le début, il y a de bonnes cotes et 15 km a rouler en montagne sur une route en réparation dont l'asphalte est striée...  C'est une dure journée qui nous amène au camping Aquasabon Falls Campground. Le matin, je me suis rendu compte que mon pneu arrière s'était dégonflé pendant la nuit et un examen plus minutieux me permet de détecter qu'un rayon arrière est brise. Toute la journée, j'ai senti ma roue arrière sauter, il faudra trouver un atelier de réparation, car il faudra enlever les pignons pour installer le nouveau rayon.

29 juin, jour de repos.  Au centre d'information touristique, on m'indique le nom d'un quincaillier Home Hardware qui pourrait régler mon problème.  Le propriétaire trouve un jeune homme qui peut faire le travail et c'est dans la cour de la quincaillerie que la réparations s'effectue, incluant l'ajustement de la jante.  Un résident francophone a même été contacté pour nous venir en aide (c'est une délicate attention du propriétaire).  En passant, rayon se dit spoke en anglais.  Nous terminerons notre journée de congé en chouchoutant notre vélo: nettoyage de la chaîne et graissage. Également, nous souperons ensemble ce soir, l'endroit reste a déterminer.

Je vous envoie le présent message d'une librairie publique et le prochain devrait vous parvenir vers le 8 juillet.

Bonne semaine a tous,

Gilles Bonin

N.B.  Je m'ennuie de ma chère Denise, de mes filles de mes gendres et de ma petite-fille Valérie, j'ai hâte de vous revoir.

Retour à la page Vancouver - Trois-Rivières